INVENTER MAIS NE PAS REVER

Mes conseils pour lancer votre invention

 

 

       

Sachant que je ne suis pas pour le dépôt de Brevet,  dès que vous pensez avoir découvert une bonne invention et devez  rentrer en contact avec des Bureaux d'Etudes - des fabricants - faire une enquête, il est donc conseillé d'apporter la preuve  que vous êtes le 1er  inventeur.                                                                                                                                     

a) l'enveloppe SOLEAU que vous vous procurez auprès de l'I.N.P.I. 

b) vous envoyer une LR. avec A.R. à votre adresse  sans l'ouvrir.                                                                                                                                                                                              

c) le site   www.mapreuve.com                                                                                                                                                                                                                                            

d) le COPYRHIT (ou DROIT D'AUTEUR)  cher pour seulement apporter la preuve que vous êtes l'inventeur.                                                                                                                             

e) La LETTRE de CONFIDENTIALITE à faire signer par un maximum de sociétés qui pourraient être intéressées par votre innovation.                                                            

Ces   solutions vous permettront d’exploiter votre invention sans jamais être inquiété et pour la LETTRE de CONFIDENTIALITE, si les Sociétés qui l’ont signée venaient à fabriquer votre innovation vous pourriez saisir le Tribunal de Commerce pour concurrence déloyale.  

Vous estimez  être en possession d’une bonne invention mais vous ne souhaitez pas prendre en charge son développement pour raisons personnelles ou que vous n’avez  pas les moyens financiers,  techniques ou humain pour vous lancer dans l’aventure. 

Après avoir lu la rubrique Pourquoi BREVET = DUPERIE   et    SALON   vous devriez avoir abandonné l’idée de déposer un BREVET ou de participer à un SALON qui le serait en pure perte et pire  une façon de vous faire subtiliser  votre idée si celle-ci est intéressante,  ALORS  QUE  FAIRE.

Comme je l’ai fait dans la rubrique Pourquoi BREVET = DUPERIE, je vais partir de cas concrets et pour cela  vous expliquer comment j’ai pu négocier une de mes dernières inventions que nous retrouverons dans le commerce courant 2017. – (Maintenant âgé de 72 ans je n’ai plus envie de repartir dans de nouvelles aventures en prenant tout de A  à  Z). Il est temps qu’avec mon épouse nous profitions des bons moments de la vie et de nos_3_petits_enfants

Un FLOTTEUR  - type BULLE  D’EAU – qui est particulièrement innovant par rapport au flotteur classique qui date des années 1950.

La première chose c’est de réaliser plusieurs Prototypes et une fois que vous avez sélectionné le modèle qui vous semble le plus approprié c’est de faire réaliser en partant d’un dessin  3  D  une maquette,( protos maquette 3  D ). maintenant facilement réalisable avec les imprimantes 3 D   et d’un coût abordable.(facture_maquette 3 D) soit 2400 € pour l'étude 3 D et 350 € pour la maquette. (Il faut bien tenir compte que c'est une petite pièce avec peu de technicité)

Une fois la maquette au point vous devez réaliser un dossier complet le plus professionnel possible où vous vous présentez et expliquer comment vous est venue cette idée. ( profil_babaz ) vous devez établir   un Business plan sommaire (Analyse_Avantages ) -  (marché_de_la_pêche_France-europe) - Même si vous n'avez pas dans l'intention d'investir personnellement il est bien de connaître  le  Coût approximatif   :  de l'investissement -  du Prix de Revient de votre invention et  le  prix de vente public .     Il ne faut pas perdre de vue que dans les Sociétés importantes vous serez reçu par des subalternes et si vous ne faites pas ce travail ce ne sont pas eux qui le feront à votre place.   Pour eux ce sera  du travail supplémentaire et ils ne vont pas forcément mettre en avant tous les avantages de votre invention.

Et une fois que vous avez tous ces éléments en mains vous cherchez sur Internet les sociétés les mieux à même de pouvoir être  susceptibles de  vous faire une offre et pour cela vous devez vérifier la bonne situation financière de ces sociétés sur VERIF.COM  ou  SOCIETE.COM.

Il faut également savoir que dans le milieu des affaires vous allez forcément rencontrer des personnages du type « CAHUZAC » qui n’ont ni foi ni loi et je sais de quoi je parle puisque en 30 ans j’en ai rencontré un certain nombre, mais aujourd’hui alors que je me croyais à l’abri vu mon  parcours  et  ma petite notoriété d’inventeur il n’en est rien.

L’avantage d’ INTERNET c’est qu’en inscrivant des mots clés dans le moteur de recherches, comme par exemple dans  mon cas :  : (Me Bermond   / Mandataire  / _Bourgoin )  j’ai compris pourquoi  3 de mes brevets cédés en licence avaient disparu en Cour d’Appel (voir détail de l'affaire dans rubrique "JUSTICE".)

Et maintenant un autre exemple en inscrivant les mots clés  (Addax /  Mr Dekertanguy / Gazinox / Mr J.J. Chauveau / Friodis / Sonarema Fondex / Freazy)  vous trouverez dans mon site des informations intéressantes et vous saurez qu’il faut fuir les dirigeants de ces sociétés qui ne pourront vous apporter que des ennuis,  mais heureusement vous pouvez trouver de bonnes informations  qui vous aideront dans le choix des bons partenaires, comme j’ai pu trouver mon fabricant actuel la Société TARPIN/CHAVET. http://tarpin-lyonnet.fr/fournitures-plastique/tarpin-chavet-plastique.php

Vous devez également trouver un nom sympa  à votre invention dans le cas présent  Marque  ( FLOAT'COOL )  et en même temps bloquer le nom de site  comme  www.floatcool.fr ou com   Vous n'avez donc plus besoin de déposer une enveloppe SOLEAU ou tout autre procédé, un seul contrat de confidentialité signé vous donne l'antériorité. Il est important de faire toutes les sociétés Importantes pour bloquer le marché puisque même si un petit malin voulait vous doubler vous pourriez toujours lui laisser commercialiser  le modèle  et faire de la publicité et ensuite le concurrencer en ne manquant pas d'indiquer à qui veut l'entendre que c'est vous l'inventeur. Si la société que vous avez contactée ne veut pas signer le Contrat de Confidentialité et que vous avez donné quelques informations, vous pouvez confirmer leur refus par une L.R.  Surtout pas de procédure  (coût_procédure) sauf  si vous  pouviez apporter  la preuve que c'est la société rencontrée qui vous a copié. Dans ce cas pas la peine de passer devant le T.G.I.  à PARIS (seul habilité à traiter les procédures de contrefaçon).  Il vous suffirait de saisir le TRIBUNAL de COMMERCE et vous devriez  avoir gain de causes. (sauf comme dans mon cas où il y a eu corruption).

Dans ce cas j’ai commencé par toutes les grandes marques distributrices d’articles de Pêche. J’ai pris R de V en leur indiquant que j’étais certain de l’intérêt de mon flotteur mais qu'il  n’était pas protégé par un brevet (bien que brevetable) et que  je serai dans l’obligation de leur faire signer un CONTRAT de CONFIDENTALITE. Lors de votre entretien téléphonique  ou comme  dans le contenu de votre mail il faut être convaincant, sans quoi vous n'aurez pas le R de V souhaité.

Après avoir rencontré les Sociétés les plus importantes,  sans surprise toutes ont été très intéressées et m'ont signé le CONTRAT de CONFIDENTIALITE , (engagement_au_secret SIMPLE    OU _SOPHISTIQUE ) .                                                                                                                       

Je ne me suis pas découragé et j’ai  pris contact avec le groupe DECATHLON  (CAPERLAN) qui m'a très bien  reçu à CESTAS dans son centre d’essais.  Très intéressé par ma démonstration le Directeur Technique m’a  signé l' engagement au secret (sophistiqué) .La négociation a pris du temps mais avec ces grands groupes il faut savoir être patient et après avoir reçu un courrier qui confirmait leur intérêt,  j’ai pris contact avec le seul fabricant Français d’articles de PECHE.

Celui-ci  ayant pris connaissance des différents courriers de grossistes comme  celui de CAPERLAN qui me confirmaient leur intérêt pour  ce FLOTTEUR nouvelle génération  un accord intéressant pour les deux parties a été trouvé.

Ce fabricant qui a la capacité financière pour défendre cette innovation  a déposé le Brevet   – La marque FLOAT’COOL est à mon nom que je peux revendre à tout moment.

Si ces démarches de recherche (bureau d’études – fabricants – distributeurs – marché que représente votre invention……….) vous semblent difficilesvous pouvez vous rapprocher de l’Association TRANSTECK qui pourrait étudier l’opportunité de commercialiser votre invention et si celle-ci  retient leur attention elle pourrait vous trouver les partenaires pour la mener à bien, mais ces démarches ne seront pas gratuites. Dans un premier temps il est fort probable que TRANSTECK vous demande de vous rapprocher de l' Association  F.N.A.F.I    qui pourra évaluer la pertinence de votre innovation.(Association d’inventeurs présente dans presque tous les départements) 

Vous avez également une autre structure qui est la ROUTE des INVENTIONS,  mais là  également vous devez faire un minimum de recherche.

(N.B.  -  pour  l'instant je n'ai pas encore eu  de retour sur l'efficacité des prestations proposées, mais ces deux structures vous obligent en quelque sorte à déposer un Brevet, mais elles se gardent bien de vous communiquer les pièges, comme  le coût  et  la longueur de la procédure dans le cas d'une CONTREFACON   -   raisons dénoncées dans la rubrique  BREVET = DUPERIE.)

Vous estimez  être en possession d’une bonne invention et vous êtes prêts à vous lancer dans l’aventure – Techniquement – Humainement – Financièrement  et  pour cela monter votre entreprise.    

En complément de mes conseils ci-dessous qui s'appuient plus particulièrement sur le lancement d'une innovation  vous pouvez allez visiter le site de Mr Guilhem BERTHOLET   (Agence de Marketing INVOX)  où vous y trouverez  de très bonnes informations plus générales sur les  TRUCKS et ASTUCES 

Je  vais prendre toujours pour exemple mon FLOTTEUR dans le cas où je n’aurais pas trouvé le fabricant avec qui un accord de fabrication et commercialisation a été conclu.

- Bien connaître le marché que représente votre innovation et chiffrer la quantité que vous êtes susceptible de vendre la première / deuxième / troisième année. (marché de_la_pêche_France-Europe)

- Sélectionner des fabricants susceptibles de pouvoir vous Chiffrer le coût de l’Investissement en fonction des PROTOS réalisés  ou dessins  3 D . (Si vous ne connaissez pas la ou les sociétés vous pouvez toujours pour vous tranquilliser leur  faire signer un contrat de confidentialité)

- Chiffrer le prix de revient de l’Article par petite /  moyenne / grande série en consultant plusieurs fabricants. ( Invest_et_prix_pièces_flotteur)

Le  meilleur prix n’est pas forcément le plus intéressant - Il est préférable de payer un plus cher mais d’avoir une société  solide financièrement sur laquelle vous pouvez vous appuyer et qui peut vous assurer un  stock tampon,  soit le fonds de roulement, ce que la banque n’assure pas.. 

(Si votre invention fait appel à de l’ Injection plastique vous pouvez demander un devis avec le détail des coûts, ce qui vous permettra d’analyser les écarts qu’il pourrait y avoir entre les fabricants   :  Prix matière / cadence de fabrication / coût horaire……etc…..)

Sélectionner le réseau de vente préconisé  et vous renseigner sur les coefficients pratiqués   par le secteur de votre innovation -  En général un  GROSSISTE ne travaille pas à moins de 1.5 de coefficient  et le VENDEUR Final  à moins de  2.5  (les deux seront plus enclins à vous référencer si  le  coef peut être supérieur).

 Soit vous vendez  au Grossiste       10 €      H.T.                                                                       Le Grossiste vendra au Magasin      15 €      H.T.                                                                         Le Magasin vendra au client final    37.50    TTC.

Comme nous le voyons pour mon flotteur  (C.A. et Bénéfice)  la valeur ajoutée de l'article  permet de faire intervenir un  Grossiste mais la marge ne  pourrait  pas être suffisante et vous seriez dans l’obligation de trouver des référencements en direct ce qui n’est pas évident si vous n’avez qu’un  seul produit. – Il ne vous resterait donc que la possibilité de vendre par le réseau INTERNET.

Vous pouvez avoir une invention pertinente  qui a un intérêt certain mais   le prix de revient compte tenu des marges distributeurs  ferait que le prix de vente public serait dissuasif.  Dans ce cas vous seriez  dans l’obligation de vous tourner pour la fabrication vers  des pays à bas coûts de production, ou envisager une vente directe par le biais d'un site Internet.   

Il faut également bien maitriser la croissance puisque comme pour mon COLLECTEUR D’EAU  je n’ai pas eu la trésorerie pour assurer le FONDS de ROULEMENT  et  j'ai été  dans l’obligation de trouver un partenaire dans l’urgence pour répondre à la demande et avec les problèmes rencontrés.

Il ne faut également pas perdre votre temps à déposer un dossier auprès de la BPI qui est censée financer les PME/PMI  Innovantes. Cette institution vous demandera de déposer   un Business plan  et  après plusieurs mois et après relances   la  réponse sera négative  avec toujours une bonne raison  (Projet à risques – Intensité technologique insuffisante …..). En réalité elle n'étudie même pas votre dossier. 

Il faut savoir que l'enveloppe financière  de la B.P.I.déjà entamée par le coût excessif de fonctionnement de cette institution, le solde  étant géré par les régions il ne reste rien pour les PME/PMI.  (l'argent étant détourné pour des investissements importants souvent non rentables, et il n'y qu’à voir le beau monde qui a participé  au colloque organisé par la BPI   les 25/26  MAI à  PARIS-BERCY  où la petite entreprise où l'inventeur indépendant n'a pas sa place.

Toujours pour vous faire comprendre la complexité   de la commercialisation je vous parlerai  d’une autre de mes inventions un COUVERCLE  Mutidiamètres pour pots standards de  diamètres et   hauteurs différents sur lequel nous adaptons une pompe doseuse.(Invention 1998)

Compte tenu que pour moi c’était une invention grand public, je me suis dit qu’avec la CLE à GAZ j’avais une nouvelle invention qui allait accélérer la rentrée des fonds pour mon projet de pisciculture. J’ai tout de suite pensé à contacter la Société AMORA/MAILLE et celle-ci ayant marqué un intérêt certain, deux rencontres à Dijon ont eu lieu. En final cette société n’a pas donné suite puisque ce couvercle doseur pour Moutarde ou Mayonnaise aurait fait concurrence  à leur nouveau  FLACON Doseur souple avec nouveau Bouchon distributeur de Moutarde/Mayonnaise/Kectchup.

J’ai donc pensé à la VENTE par CORRESPONDANCE  mais malheureusement  la présentation de  ce nouvel article sur les  catalogues  n’a pas obtenu le succès escompté. (mauvaise présentation - prix de lancement trop élevé.......)   Si  le référecement de ce couvercle avait pu être reconduit pendant quelques  années, il  aurait contribué à le faire connaitre et  ensuite il aurait pû passer dans les linéaires de la grande distribution par l'intermédiaire d'un grossiste de petits articles ménagers.

Pour avoir fait des tests dans mon magasin avec un petit présentoir installé  tout proche de la moutarde,  j’ai pu constater son intérêt puisque les ventes ont été  en moyenne de 50 couvercles par trimestre au prix de 5.90 €  les deux couvercles.

Maintenant me resterait comme solution  de faire un BLEESTER  (Jeu de 2 couvercles)  et de le proposer à des chaines de magasins comme  GIFI – BABOU  - FOIRE FOUILLE  mais je suis sur d’autres inventions - Une gamme d'articles dont j'ai déposé la marque "JARDI'FIX".

N.B.  -  Si une personne pense pouvoir prendre en main cette invention, je suis prêt à céder l'Outil de production dans de bonnes conditions.

En vente sur AMAZON    :      http://www.amazon.fr/BabazInov-Couvercle-Doseur/dp/B00FF3ZR82

La REUSSITE  TIENT  SOUVENT  A  LA  RENCONTRE de la BONNE PERSONNE.

Pour avoir exercé la fonction d'acheteur pendant 20 ans dans deux entreprises industrielles à ANNECY ,(Papeteries AUSSEDAT et CIT ALCATEL)  j'ai eu l'occasion de suivre une formation  pour  ce poste et il n'a jamais été en concordance avec mes valeurs puisque vous devez savoir mentir et jouer un role pour  destabiliser votre interlocuteur.

Voici les grandes règles du comportement de l'Acheteur formaté :

- Même si l'offre produit (ou invention) lui apparaît intéressante, il ne doit jamais montrer  son enthousiasme et si possible trouver des arguments pour discréditer l'offre et destabiliser l'intervenant  :  vous n'avez rien inventé - j'ai déjà vu ce type de produit  -  Trop cher - marché inexistant......

- Ne jamais vous recevoir à l'heure convenue - un petit 1/4 d'heure de retard  est de  rigueur et au cours de l'entretien  il feint d'être occupé  (signe des documents en même temps que vous lui parlez -  prend un appel téléphonique - s'absente en prétextant une urgence.....)

Il faut tenir compte qu'un acheteur n'est souvent qu'un salarié  pas directement intéressé par le résultat, et un inventeur comme un nouveau fournisseur qui se présente  c'est pour lui une charge de  travail supplémentaire, et si  l'offre est intéressante il devrait être dans l'obligation d'évincer  un fournisseur  avec lequel il entretient peut être des relations privilégiées.( petits cadeaux en fin d'année - voyage   ....).

Tout ceci pour vous dire que si vous êtes certain  de la qualité et pertinence de votre offre il ne faut pas vous décourager, mais malheureusement la rapidité de la réussite est souvent liée à la rencontre de la bonne personne, et comme dans mon cas tant pour la CLE à GAZ - le COLLECTEUR d'EAU - FLOTTEUR  pour la pêche et maintenant les articles de ma gamme JARDIFIX, il faut savoir être tenace comme patient. 

Une autre information sur le fonctionnement de l'ACHETEUR.  Il n'est pas insensible aux cadeaux et  si vous pouvez dans le cours de la discussion  lui annoncer que  pour tout nouveau client et pour la  une première commande de X MILLIERS  €,  il recevra  un cadeau au choix en pourcentage du montant de la facture. (mais cette marque d'attention est rarement  possible pour un inventeur ou une jeune société).

P.I.  à mon poste d'acheteur à ALCATEL je ne mangeais pas de ce pain, sauf au moment ou j'ai décidé de démissionner, et pour avoir changé de fournisseur représentatif en terme de C.A. , mes enfants ont reçu la première console  NINTENDO avec tous les JEUX. 

EXCEPTION où le BREVET peut être envisagé.

Si vous estimez être que votre invention est particulièrement innovante à fort potentiel,  vous pouvez déposer un Brevet Français dès l'instant où vous avez la certitude que celle-ci pourra intéresser une ou des sociétés importantes qui pourraient  la développer à l'international et  les finances pour le défendre.

Si vous en avez les moyens il est préférable d'amener à son terme la réalisation de votre invention dès l'instant où vous auriez la possibilité de la commercialiser, et dans ce cas vous devez déposer le BREVET le plus près possible de cette date  pour profiter des 18 mois date du dépôt à l'INPI ou le Brevet Français est sensé être  protégé à l'international. (vous bénéficiez    encore de 6 mois supplémentaires   pour déposer le Brevet à l'international  - date de la publication qui intervient dans les 18 mois date du dépôt en France, mais vous ne bénéficiez  plus de la date  de dépôt initial en France - Passé ce délai de 18 mois votre invention ne sera plus considérée comme nouvelle)

C'est donc sans perdre de temps que vous devez prendre R de V avec les sociétés sélectionnées en les informant de votre trouvaille "exceptionnelle" et bien que protégé par un Brevet toujours secret, vous serez dans l'obligation de leur faire signer une "CONTRAT de CONFENDIALITE" et à eux de s'engager à procéder à  l'extension du Brevet  dans des pays étrangers dès l'instant ou un accord de distribution est envisageable.

NB -  Si votre invention est dans un domaine bien particulier comme par exemple l'automobile, les économies d'énergies, le Médical, le jouet  .........où les lobbies sont puissants,  il vous sera difficile voir impossible de faire signer des contrats de confidentialités et dans ce cas et bien que votre invention serait révolutionnaire  il est conseillé malheureusement d'abandonner.

                             

Document: