INVENTER MAIS NE PAS REVER

Vos commentaires, vos expériences

 
  1.  Commentaires  dans le but d’apporter votre expérience et vos remarques pour  ENRICHIR  les  conseils repris sur le site au service des inventeurs indépendants.                                          
  2.  Vous pouvez également mettre un avis sur le contenu de ce site et sur ce que vous avez appris de la PROPRIETE INDUSTRIELLE.

Si après avoir bien parcouru le site et ouvert les pièces jointes  souvent révélatrices et que vous avez malgré tout une question à laquelle je n'aurais pas répondu, vous pouvez m'adresser un mail  à  :  michelbabaz@free.fr et j'y répondrai si je peux.

                  

Ajouter un commentaire

A compléter pour les commentaires liés aux salons uniquement
A compléter pour les commentaires liés aux salons uniquement
A compléter pour les commentaires liés aux salons uniquement

Commentaires

la propriété industrielle.

Je suis entièrement d'accord avec les analyses de Michel BABAZ, et j'ai pu vérifier que le mensonge est éradiqué dans ses démarches et conclusions n'en déplaise à Invention Europe. Cette personne responsable de cette entité n'a certainement pas subit ce que nous nous avons encaissé. La PI est dirigée par des autistes qui ne voient que ce qui est gros et puissant et se font mousser avec ces manoeuvres qui ne sont que de l'onanisme cérébral. Il va falloir sans doute en arriver aux épreuves de force puisque les pouvoirs autistes de tous niveaux ne se manifestent pas, Personnellement je suis persuadé que tant que il n'y aura point de représentants des inventeurs indépendants et salariés au C A de INPI, ce sera le bourbier et tant que BERCY sera le tuteur de INPI il y aura des hold up.

Le Pacte de MR LE Maire

Le projet de M Le Maire concernant la propriété industrielle ou droits d'auteurs n'est pas abouti parce que rien ne démontre que pour, la PI vous avez eu volonté d'assainir. Et maintenant, je m'adresse maintenant à MME Belloubet tant que nous n'aurons pas une justice digne de ce nom. La France se trouve au 23éme rang des nations corrompues en est une image qui justifie la colère actuelle du peuple envers les pouvoirs . Pour mon compte perso ou je me suis fait plagié le brevet d'inventionFR 2730 803 B1 , volé, ruiné, menacé et finalement déclaré MORT pour que je puisse toucher ma pension. Alors désolé mais plus jamais je ne déposerai de brevet d'invention et pourtant .... Nous le inventeurs indépendants, ou salariés nous méritons aussi un gilet car notre colère n'est pas prête de retomber. Ce que nous avons subit s'apparente à de l'esclavagisme et à cet effet au niveau ONU il y a matière à le faire savoir. Madame la ministre de la justice , ministre du travail, MM les ministres de l'économie de l'intérieur, monsieur Le Président de la République vous n'êtes pas respectables car dans toutes nos démarches vous affichez un autisme exemplaire.

ASSURANCE JURIDIQUE

ASSURANCE JURIDIQUE Vous avez tous dit dans votre titre ( l'ARNAQUE du BREVET ) et avec un exemple concret ( Affaire Nicole WALTHERT contre  NINTENDO, qu'il est inadmissible qu'en investissant comme Nicole 200.000  €  en frais de Brevets ce montant n'assure pas la protection de son invention. ) De plus des pays comme la Chine n'ont que faire de la justice Française ... https://www.la-croix.com/Economie/Monde/Chine-reste-premier-producteur-mondial-produits-contrefaits-2017-08-27-1200872285 Comme je le dis sur design42.fr C'est la rapidité de la mise sur le marché d'un produit qui garantie la meilleure des protections. Il devient effectivement difficile de s'approprier une invention ou un design déjà dans le commerce. cordialement.

JE DECOUVRE

Je suis tombé par hasard sur votre site et je suis époustouflé à la lecture de la page d’accueil. J’utilise la CLE à GAZ que vous avez inventé depuis plus de 10 ans et elle est très pratique mais j’ai vu l’histoire de cette CLE comme les autres cas et ce n’est pas triste. Pour moi les personnes qui déposaient des BREVETS étaient assurés de pouvoir vendre leur produit sans être inquiétés mais je découvre ce monde ou il semblerait qu’il y ait beaucoup de requins. Souvent je me demande ce que je pourrais inventer pour mettre du beurre dans les épinards mais si je trouvais quelque chose d’intéressant, à l’évidence je ne déposerai pas de brevet. 100.000 € pour défendre votre CLE c’est de la folie. Merci pour l’INFO e BRAVO pour votre engagement.

pas facile d'être inventeur

Bonjour Mr BABAZ. Je vous ai acheté un collecteur d’eau au marché de Vallouise en 2012 ou j’étais en vacances et vous m’aviez parlé de la contrefaçon de la CLE à GAZ et j’ai lu avec attention une bonne partie de votre site et surtout la page accueil et c’est édifiant. Je trouve inadmissible que Mme WALTHERT qui à dépensé une telle somme se retrouve dans cette situation et je vous félicite pour toutes ces informations et une assurance juridique dans ce prix serait logique. Je ne suis pas inventeur mais je ne manquerai pas d’en parler a un ami qui a toujours plein d’idées et qui pourrait un jour avoir envie de déposer un brevet - J’ai vu que vous aviez de nouvelles inventions JARDIFIX et je vais vous passer une commande dans les prochains. Bonne continuation et bon courage.

Bonsoir Mr Babaz , j'approuve tout ce que vous dites

Bonsoir Mr Babaz , je viens de consulter votre site , et je vous dis simplement merci pour toutes ses informations car tout ce que vous dites est vrai j'en ai fait l'expérience . J'ai rencontré des personnes sur des salons "Foire de Paris ou Maison arts et Objets " ou des conseillers en PI pour développer mon idée mais personne porte d'intérêt car " ils " prétextent qu'ils ne travaillent pas avec des particuliers et qu'ils ont leurs propres désigner ou bureaux d'études ... J'ai d'autres idées , je serai patient !!! Autre chose , je suis originaire des Alpes de Hautes Provence dans la vallée de la Durance , plus précisément à Manosque. Ca serait un plaisir de vous rencontrer ou d'échanger avec vous . Encore merci à vous - Michel Forrest

MERCI de TOUT COEUR pour ces INFOS

SITE QUI M'OUVRE LES YEUX. - MERCI de tout coeur pour votre site que vous avez mis en ligne.Après avoir lu chaque mot, chaque article, chaque lien de votre site, j'ai enfin pu mettre un mot sur cette "dépression" qui m'empêchait d'avancer : ARNAQUE !! Grace à vous je sais maintenant ce qu'il en est. J'ai bien pris note de vos remarques concernant l'entêtement de certains inventeurs. - Je vais donc sans prendre de risque me lancer dans la fabrication de petits produits pas cher à concevoir ni à vendre. Aussi je vous remercie de "nous" avoir fait partager vos expériences.

Concours LEPINE "FUMISTERIE"

Date du salon: 

2015
Concours LEPINE - "Fumisterie" Soumis par Pascal le mar, 21/10/2019 - 20:40 Merci infiniment d'avoir pris le temps de me répondre, de vous être intéressé à ma situation. Votre premier message m'a un peu glacé, le second encouragé. Les deux cumulés m'ont beaucoup éclairé. Je vous recontacterai probablement ultérieurement, sans trop vous importuner, au sujet de mon plan B. Quand au concours Lépine, j'ai cru naïvement que ce serait un bon tremplin pour trouver un partenariat avec une entreprise, mais j'ai vite compris que c'était une fumisterie, un bric-à-brac d'innovations bidons et surtout un palmarès très contestable (un trépied thermoformé pour garantir la stabilité verticale d'un gobelet a été primé très loin devant mon invention). Cependant, je n'ai pas de récriminations formelles: je m'y suis inscrit volontairement, et tout s'est passé de façon régulière et mon seul regret c'est de ne pas avoir trouvé votre site avant d'avoir déposé le brevet et participé en pure perte au concours LEPINE. Très cordialement Pascal

que vaut le site Innovate Design selon vous?

Bonjour Monsieur BABAZ , Premièrement je vous remercie grandement pour votre site et l’utilité des informations que vous rendez disponible gratuitement à tous les intéressés. Effectivement cela est d’utilité public je dirai car bon nombres de personnes ignorent totalement les difficultés rencontrées par les inventeurs et toutes celles qui désir s’exprimer par leur innovation. Pour ma part après avoir beaucoup fait de recherche sur internet, j’ai trouvé ce site qui me semble pertinent quant à la globalité de leur service et domaine d’expertise. En avez-vous entendu parler svp ? Que vaut pour vous ce type de société ? Vous semble t’elle sérieuse compte tenu des services proposés en découvrant leurs offre? Cordialement. JML https://innovate-design.fr/procede-prototypage/?gclid=EAIaIQobChMIoork_qbt5QIVjBnTCh0u7wlTEAMYAyAAEgIQt_D_BwE

Mon avis sur la Société INNOVATE DESIGN

Comme vous de nombreuses personnes me demandent par l’intermédiaire de mon adresse mail ce que je pense de la Société INNOVATE DESIGN et je réponds que leur brochure est alléchante et que nous y trouvons de très bons conseils, mais il m’est difficile d’en faire la promotion puisque cette société est partenaire du concours LEPINE (ce qui n'est pas une référence) et elle reprend les argumentations de l’INPI comme par exemple "Un brevet permet à son propriétaire d’empêcher quiconque de fabriquer, d’importer ou de vendre son invention dans une zone géographique du brevet ou des brevets qu’il possède". Mais cette société se garde bien de vous indiquer combien vous devrez débourser et le temps de la procédure dans le cas d'une procédure en contrefaçon, mais comme me l'a écrit le conseil en Brevet "Honnête" elle privilégie son chiffre d'affaires et par la même celui des conseils en brevets et de l'I.N.P.I. Un conseil que je peux vous donner vous devez prendre contact avec un Bureau d'Etudes quand vous avez bien réfléchi à la conception de votre invention et si possible réalisé un Prototype puisque si vous y allez avec seulement une idée plusieurs projets vous seront présentés et il n'est pas certain que ceux-ci correspondent à votre attente puisque c'est l'inventeur qui est souvent le mieux à même de trouver la bonne solution. (mais vous aurez payé une étude en pure perte). Cordialement. Michel BABAZ

Beaucoup de confusion

Je reprends un commentaire ci-dessous : "Que serait un brevet fort ? Nous avons une triple proposition, un triptyque : Inventeur, Homme du métier et Assureurs" L'Homme du métier existe déjà, il est défini par les Examinateur de l'Office Européen des brevets notamment qui sont tous des techniciens de haut niveau (bac+5 minimum dans un domaine scientifique). Les assureurs seraient payés par qui ? "Un inventeur dépose et détaille les circonstances en décrivant son invention" Quelles circonstances ? "un homme du métier certifie que la demande est nouvelle et inventive" Vous ré-inventez le fil à couper le beurre, ça s'appelle l'examen et c'est déjà pratiqué par les offices de brevets il me semble...depuis toujours. La recherche d'antériorité y est faite par des personnes hautement qualifiées techniquement comme décrit précédemment mais il peut toujours exister une antériorité non repérée. Personne ne peut certifier à 100% qu'une invention est nouvelle ET inventive, juste diminuer les risques. Et chaque pays pratique son examen ! "C’est l’Office des Brevets qui prend en charge les coûts de justice à l’instar des assurances automobiles en cas de sinistres" Vous débloquez complètement. Les frais de dépôt et les annuités servent déjà à faire fonctionner les offices, qui heureusement n'ont pas besoin de nos impôts pour marcher...cette proposition dénote une méconnaissance totale des réalités de terrain. "ce sont les frais de dépôts et les annuités qui alimenteront les caisses des assureurs pour venir en aide aux inventeurs spoliés." Impossible, l'argent est comme je l'ai dit utilisé par les offices pour fonctionner, et on se retrouverait avec 50 000 procédures non valables...il n'y a pas suffisamment d'argent tout simplement. Si vous avez juste un brevet sans revenu relatif à ce produit derrière évidemment que ça va être dur de se défendre ! Il ne faut pas être naïf, le brevet c'est divulgation contre monopole temporaire et limité à un territoire dans un cadre d'activité économique et d'amélioration de l'état de l'art...pour implanter votre système il faudrait multiplier par 10 les annuités et autres frais administratifs, quel intérêt ? "Délivrer un brevet responsabiliserait les Offices, d’où le triptyque qui offre les garanties" Aucune garantie que votre brevet ne se fasse pas démonter en procédure, et il faut quand même pouvoir prouver la contrefaçon...(pas seulement l'existence de produits mais que ces produits sont couverts par le brevet). "Des circonstances floues et un avis négatif de l’homme du métier entraîneront le rejet de toute demande de brevet" C'est quoi, des circonstances floues ? L'avis négatif existe déjà, ça s'appelle le rejet par l'Office de la demande de brevet...il est vrai que l'Office français rejette assez peu de demandes et là je vous rejoins dessus. Mais un examen plus fort impliquera des taxes bien plus élevées. "et inversement une demande délivrée forte sera ainsi garantie facilement." Ca existe déjà, ça s'appelle le brevet européen....beaucoup plus cher que le brevet français mais plus solide. Vous n'inventez rien. "Aujourd’hui, on est très loin d’un brevet fort : nos élu(e)s peuvent l’instituer." Parce que la France a fait le choix d'un brevet cheap, mais un brevet fort peut être obtenu via l'OEB, sauf que c'est bien plus cher, car l'examen est plus complexe....Faut savoir ce que vous voulez. "Ils brevètent pour aller au tribunal ou simplement contrefont en attente des plaintes" Désolé, pas compris. Ils brevettent ou contrefont ? "PACTE en deuxième lecture au Sénat pour un brevet FORT" Quelle naïveté...c'est juste mettre le brevet français au niveau européen, avec procédure d'opposition et examen de l'activité inventive à la clé. L'INPI recrute à mort en ce moment à cause de ça, l'examen coûtera sans doute bien plus cher à terme. Pour finir, INNOVATE PRODUCT DESIGN, je ne connaissais pas mais ils n'ont pas vraiment de personnel qualifié en Propriété Industrielle c'est à dire de Conseil en Propriété Industrielle. Ils vous prendront juste de l'argent pour vous aider à décider de votre stratégie mais vous n'aurez pas de brevet avec eux. Quand à France Brevets c'est une boîte créé de toute pièces par le grand emprunt de Hollande il me semble, et qui est considérée à l'étranger et par beaucoup en France comme un "patent troll" d'état. Libre à vous de faire confiance à ces entités...

INVENTEUR "SPORT DE RICHES"

Madame , Mon ami Christian RICHARD a largement répondu à votre commentaire qui met à mal votre déclaration sur le sérieux des brevets délivrés par les ingénieurs de l’O.E.B. «qu’un brevet fort peut être obtenu via l'OEB, sauf que c'est bien plus cher » comme l’article en bonne place sur mon site sur le fait que les examinateurs de Brevets (OEB) se sont mis en grève pour protester contre les consignes reçues de favoriser l’octroi des titres de brevets pour tout et n’importe quoi…….. A l’évidence vos commentaires émanent d’une professionnelle « formatée » qui vit sur le dos de l’inventeur indépendant « naïf » et pour des raisons évidentes il ne vous est pas possible de dire clairement que la PROTECTION INDUSTRIELLE soit le BREVET D’INVENTION est une pure ARNAQUE où l’inventeur indépendant n’est qu’une « pompe à fric ». J’aurais préféré par exemple que vous fassiez des commentaires sur : a) le courrier que m’a adressé le conseil en brevets « honnête » qui confirme tous mes dires et pour ne reprendre qu’un passage « l’objectif est de vendre le plus de brevets possible, même s’il s’agit de l’extincteur à confettis » …… b) le montant de 100.000 € minimum pour lancer une simple procédure à l’ encontre d’un contrefacteur Français de ma CLE à GAZ comme bien d’autres points que vous auriez pu commenter , mais je vous remercie d’avoir eu l’honnêteté dans votre mail en réponse à Mr RICHARD de reconnaitre que la Propriété Industrielle était un « sport de riche » . Pour l’instant mon ami RICHARD ne souhaite pas que je publie ses commentaires et me demande d’attendre fin décembre où il aura une réponse sur l’opposition faite auprès de l’O.E.B. sur un Brevet de complaisance délivré à la Société Finlandaise UPMK. P.I. - France BREVETS a été instauré sous la gouvernance de Mr FILLION (Ministre) et non pas sous Monsieur Mr HOLLANDE et avec Nicole WALTHERT nous attendons avec impatience le dénouement de son affaire contre NINTENDO dans les mains de France BREVETS où la presse nationale devrait refaire des gros titres. Cordialement. BABAZ Michel

Pages

FORUM - EXPERIENCE

Soutien dans votre démarche et mon témoignage

Nom de l'inventeur: 

Vento

Titre de l'invention: 

ECOBANG™ et l'évaporation des effluents
Concepteur en 2010 d’un dispositif appelé ECOBANG™, qui permet l’évaporation des eaux usées contenues dans des cuves fermées. Le marché principal pour ce produit est l’évaporation des effluents phytosanitaires, générés par les agriculteurs lors des opérations de lavage/ rinçage des pulvérisateurs de pesticides. ECOBANG™ est le dispositif le plus adaptable et le plus économique actuellement disponible sur le marché. La première principale difficulté que j’ai rencontrée a été générée par le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable, qui m’a interdit la vente sans reconnaissance officielle de mes solutions. Sans entrer dans les détails, je me suis rendu compte, après 4 ans de blocages administratifs, que mon dispositif n’entrait pas dans le cadre de la réglementation, et n’avait donc pas besoin de reconnaissance officielle pour pouvoir être utilisé et commercialisé dans le monde agricole : seul le code de l’environnement doit être respecté. Lorsque j’ai demandé au Ministère de s’expliquer, ce dernier a cessé toute communication avec moi. Cela m’a obligé à saisir, en juin 2015, le Tribunal Administratif contre le Ministère de l’Ecologie. La procédure est actuellement encore en cours. La deuxième difficulté a commencé cette année. Alors que les ventes commençaient à augmenter clairement, mon principal concurrent a décidé de me copier alors qu’il était sous accord de confidentialité. Cette société réalise un CA 100 fois plus important que le mien, et est donc évidemment beaucoup plus forte. Une procédure judiciaire a été engagée en septembre 2017 contre cette société, pour concurrence déloyale et parasitisme. Le plus étonnant dans cette histoire est que le produit développé par le concurrent a été officiellement reconnu par le Ministère de l’Ecologie, après seulement 3 mois d’essais (en comparaison, le Ministère de l’Ecologie bloque la commercialisation d’ECOBANG™ depuis maintenant 7,5 ans)… J’affirme clairement qu’il est totalement impossible de réaliser, en seulement 3 mois d’essais hivernaux, les essais nécessaires demandés par le Ministère de l’Ecologie. On peut aisément se demander pourquoi le Ministère aide ainsi ce concurrent coupable de vol d’idées, et bloque l’entreprise qui a inventé le dispositif au départ. D’autre part, il est étonnant que le Ministère ait donné la reconnaissance à mon concurrent, alors que son dispositif n’entre pas dans le cadre de la réglementation (tout comme mon produit ECOBANG™), et qu’il n’a pas besoin de cela pour pouvoir être vendu. Je considère que l’Etat a, dans cette affaire de copie, une très forte responsabilité. En effet, s’il n’y avait pas eu 7 années de blocages administratifs de la part du Ministère de l’Ecologie, j’aurai pu, avec ECOBANG™, rapidement prendre une place de choix sur le marché. Les premiers contacts avec ce concurrent date en effet de 2011. A cette époque, le concurrent n’avait pas les moyens économiques et humains, les connaissances, et les outils nécessaires pour lancer sa propre copie d’ECOBANG™, et un accord de distribution aurait obligatoirement été trouvé. Toute cela est tellement dommage. Si je n’avais pas eu tous ces problèmes, j’aurais pu développer beaucoup d’autres projets et produits innovants. Avec le temps qui passe, les risques pour ECOBANG™ d’être copié dans d’autres pays s’accroissent. Et l’entreprise étant encore trop petite pour pouvoir se développer, elle est à la merci de nouveaux prédateurs. Si c’était à refaire (et selon mon état d’esprit en ce moment), je ne suis pas certain que je me serai engagé dans ce projet en 2010. Ou alors, je l’aurai développé dans un autre pays… Mais certainement pas en France. Si vous pouvez amener l’Etat à bouger en faveur des inventeurs, ce serait merveilleux. Si je peux vous être utile pour quoi que ce soit, n’hésitez pas à me solliciter.

Conseils pour inventeurs

Nom de l'inventeur: 

pierre-alain mühlematter

Titre de l'invention: 

Milpersil
Bonjour Mr Babaz, Je voudrais en premier lieu vous féliciter pour votre engagement a défendre gratuitement tous les inventeurs. Personnellement, je pense qu'un inventeur n’a pas l'obligation de déposer un brevet et encore moins de présenter son invention au concours L'Epine. Le parcourt d'un inventeur est très complexe, je m'explique: la conception, la réalisation, recherche et dépôt de la marque, recherche de capitaux, recherche de moulistes, recherche de fabricants, création de société, comptable, ect...et recherche de distributeurs. coût des opérations pour mon invention : 80 000€ Conclusion: première solution: l'inventeur doit être un vrai chef d'entreprise pour réussir, il ne doit compter que sur lui même pour finaliser son projet, deuxième solution: confier son projet a une entreprise sous contrat en recevant des royalties a la sortie. Pour ma part, j'ai choisi la première solution, mon produit est en cours de fabrication et sera en vente fin 2017. Mon concept de vente a été étudié pour aider également les inventeurs sous l'enseigne "le relais des inventeurs", je vous invite a consulter mon site: www.lerelaisdesinventeurs.com pour découvrir ce concept. J'invite les inventeurs a me contacter pour me proposer leurs inventions. Impossible pour l'instant de faire un bilan de mon expérience, rendez vous dans une année. Concernant vos actions, Mr Babaz, je vous renouvelle mon soutien pour faire naître de nouvelles règles de protections, d'aides et de respect pour nos inventeurs de France. Respect, Monsieur BABAZ et cordiales salutations. PAM

complètement solidaire et concerné.

Comme vous, je me suis confronté à la recherche désespérée d'infos/aides/accompagnements proposé par les organismes mis en place par les gouvernements successifs qui nous dirigent à chaque fois vers des structures qui ne sont pas faites pour les inventeurs particuliers mais plutôt pour les sociétés au fort pouvoir d'investissement .....les aides sont proposées pour faire "travailler" des structures et autres sociétés qui ne vivent qu'avec ce système de pseudo accompagnement , qui en fait ne profite pratiquement jamais à l'inventeur.....les centaines de milliers d'euros ponctionnés dans les cotisations des indépendants et attribués à l'accompagnement de l'innovation sont en fait utilisés pour faire travailler une collégiale d'initiés hypocrites qui savent très bien que la poudre aux yeux qu'ils distribuent n'aveugle que vous afin de bien vous garder au chaud le temps de vous soutirer le maximum. je pense que l'on doit arrêter de nourrir tout les parasites qui vivent en nourrissant virtuellement le projet en amont,et concentrer nos efforts par des actions physiques; concrètes et pratiques (par exemple :pour la phase conception ... fablab ; ateliers équipés de machines à outils; salles de réunions pour partager/échanger.... puis pour la commercialisation un Véritable accompagnement pour se rapprocher d'industriels concernés, ou une aide pour fabriquer son propre outil de fabrication en pensant petit, mettre à l'épreuve l'idée et voir. si on encourage vraiment l'inventeur particulier, il proposera beaucoup plus de produit innovants que des ingénieurs et chercheurs qui sont guidés/bridés par leurs employeurs. Merci Mr Babaz pour votre combat. bien cordialement. Andrya.( inventeur désabusé)

défense des droits des inventeurs

Je suis pour la recherche dans les inventions, il faut dans ce monde des gens qui sont stimulés par la recherche et l'innovation, il faut évoluer avec notre temps et la recherche en fait partie. merci

soutien dans cette démarche

Titre de l'invention: 

appétissiette
Bonjour Monsieur Babaz. Comment nous faire entendre sans syndicat, sans porte parole? Vous avez pris à bras le corps ces problèmes que nous rencontrons, nous les inventeurs. Je vous soutiens dans cette démarche et suis complètement d'accord avec ce que vous dénoncez et les propositions que vous apportez sont des plus pertinentes. L'INPI n'est pas fiable: Après 8 ans de paiement d'annuités (et les frais de brevet), un contrat commercial à été annulé pour "brevet invalide". L'INPI a en effet, validé mon brevet alors que l'invention était déjà brevetée aux USA (antériorité d'un an)! Votre site est une vrai mine d'informations et je vous remercie de nous donner accès à vos expériences qui me sont bien utiles avec, cerise sur le gâteau, une appréciable touche d'humour.

Remerciements

Nom de l'inventeur: 

CHAFIK Younès

Titre de l'invention: 

CATPETCY

Date du salon: 

07/12/2017
Bonjour Monsieur Babaz, Vos inventions comme votre oeuvre en faveur du respect des droits des inventeurs est remarquable! Vous faites ce que le commun des inventeurs (et je m'englobe dans cette catégorie) n'a pas le courage, ni l'énergie de faire! Je vous en félicite sincèrement. C'est un devoir et un plaisir de vous laisser un commentaire sur votre site, tout en vous remerciant pour le travail ingrat que vous faites pour l'ensemble des inventeurs! Je ne suis pas Français et je ne vis pas en France, mais je me sens autant concerné que vous par ce que vous entreprenez. Cordialement, Younès CHAFIK

complétement solidaire avec vos démarches

Nom de l'inventeur: 

François Raynaud

Titre de l'invention: 

métallisation de béton célulaire (ciporex)
J'ai déposé un brevet a l'INPI par l'intermédiaire du cabinet Placereau dans les années 1992/1994 mon brevet a était publié et volé par les allemands 1 ans après (Métallisation de béton cellulaire pour fermeture magnétique et cage de faraday) j'ai dépensé 250 000frs pour rien.

BRAVO et MERCI pour votre engagement

Je vais suivre avec intérêt votre démarche puisque moi même petit inventeur, il m'est arrivé de penser que peut être il fallait que je les fasse breveter mais comme j'ai toujours entendu dire que le BREVET était un vrai panier de crabes je bricole mes inventions pour moi. Merci pour l'info THONY

Premier contact

Titre de l'invention: 

?
Ce petit mot rapide pour saluer l’inventeur et surtout l’internaute, je dis bravo pour ce site sur lequel je m’arrete. Belle initiative comme j’aime, pleine d’altruisme et de bienveillance. Un seul mot: Merci!

Une alternative gagnante contre le brevet d'invention

Nom de l'inventeur: 

Michel Dubois & Co

Titre de l'invention: 

Passeport Intellectuel CB

Date du salon: 

...
J'ai dénoncé les insuffisances et les méfaits du brevet par mes livres publiés depuis 1987. Aujourd'hui, c'est plusieurs centaines d'inventeurs qui ont recouru à mon produit depuis 1992. Mon dernier livre intitulé " Le Droit d'Auteur conditionnera-t-il l'économie mondiale ? " est accessible sur Amazone ou gratuitement sur " www.sosinvention.com ". Bien que résidant au Canada depuis 1995, je viens plusieurs fois par an en France où nous avons plusieurs représentants pour le développement de notre produit avec lequel nous avons gagné la cause de l'un de nos clients jusqu'en cassation et aussi pour donner des conférences.

Brevets et institution judiciaire

Titre de l'invention: 

Deux roues motorisé de transport de charges
Bonjour, Merci pour ce site salutaire, dommage que je ne l'ai pas lu avant de me lancer, il y a bien longtemps. Je partage beaucoup de vos constats et je suis tombé sur votre site en faisant la recherche "transtech inventeurs arnaque", encore un groupe de personnes vivant sur le dos de la naïveté des inventeurs. Quant à l'institution judiciaire, j'ai commencé un livre qui traite de ce sujet. Cela dit, comme vous habitez le briançonnais, j'ai juste du mal à vous plaindre ! J'irai vivre entre Briançon et Gap dès que ma fille aura 18 ans et que j'échapperai donc à la maffia judiciaire. J'aurais plaisir à échanger nos expériences, du moins si vous avez le temps.

Un grand merci à Mr babaz

Merci à Mr babaz avec qui j'ai eu une conversation téléphonique aujourd'hui qui m'a donné plein de conseils bénéfiques Un grand inventeur disponible pour aider . Merci Mr babaz .

Très bons conseils pour des inventeurs en herbe

Je souhaiterais chaleureusement remercier Mr Babaz pour m'avoir consacré un long moment d'échange téléphonique au cours du quel il a pu me prodiguer beaucoup de conseils sur la manière de développer une invention sans grands investissements . Mr Babaz m'a donné plein d'exemples à suivre et ne pas suivre. Très belle leçon pour moi qui ai décidé de me lancer très prochainement dans la conception d'un produit innovant. Mr Babaz, je ne manquerai pas de vous rappeler pour d'autres questions et pour vous faire part de l'avancement de mon projet. Amicalement, Philippe Chaussard

Remerciements chaleureux à Monsieur Babaz

Ayant une idée qui me trotte dans la tête , j'ai trouvé ce forum sur internet et l'excellent site de Monsieur Babaz qui a la gentillesse de partager son expérience et ses conseils, ainsi que de répondre aux messages et m'aider à passer je l'espère du rêve à la concrétisation de mon projet grâce à sa positivité et ses commentaires positifs. Merci mille fois d'ouvrir la voie et d'éviter des écueils grâce à ce généreux partage et son accueil chaleureux. Amitiés cordiales: Anne

Remerciements

Nom de l'inventeur: 

Younès CHAFIK
Je vais finalement suivre les conseils de Monsieur Babaz en optant plutôt pour la marque déposé dans la mesure où ,effectivement les brevets d'inventions ne sont qu'un leurre pour les inventeurs indépendants ne pouvant contester les plagias devant un tribunal face à des mastodontes tel les grandes entreprises et autres multinationales. Je vous remercie infiniment pour vos conseils,fruits de plus de 30 ans d'expérience Cordialement, Younès CHAFIK

Brevet ou marque déposée?

Nom de l'inventeur: 

CHAFIK Younès
J'ai à mon actif l'invention (prototype à l'appui) d'une machine dont la conception et la fabrication ont prit quatre longues années et ayant nécessité 28 000 Euros en terme de financement. j'en suis donc au stade de vouloir faire breveter mon projet , avec l'handicape de ne pouvoir l'exploiter moi même sous une marque déposée comme vous le conseillez ,dans la mesure où seuls les industriels bien ancrés dans le domaine pourraient exploiter cette machine qui nécessite de lourds financements , un réseau de distribution bien rodé ainsi que des moyens publicitaires hors de porté pour le petit inventeur que je suis. Vu la complexité de la machine (plusieurs moteurs électriques de précision, électronique etc..) il est clair qu'il n'y a que les grandes entreprises qui pourraient produire et commercialiser un tel produit et par conséquent, je ne sais à quelle sauce je serai mangé!?

La Propriété Intellectuelle :PI

Bravo à une telle initiative...Rêver : et si tous les inventeurs plus ou moins spoliés se rassemblaient sur ce site pour témoigner...faire part de leur histoire, dénoncer les tricheurs, les patrons sans éthique, mais aussi citer ceux qui ont réussi dans les entreprises soucieuses d'une certaine éthique, pour que la PI soit au service de tous les inventeurs, indépendants ou salariés pour une juste contribution et rétribution. A nous, inventeurs de nous faire entendre !!!

Vos suggestions

Nom de l'inventeur: 

martel

Titre de l'invention: 

dispositif d'aide au dessin

Date du salon: 

année 2000
J'ai appris sur un salon qu'il existait une assistance gratuite de conseils en propriétés industrielles pour les chômeurs , handicapés , faibles revenus.... Cette disposition a été supprimée en 2005 sous le gouvernement Chirac . Pour ma part, j'ai un brevet rédigé par un CPI depuis 2005 que je n'ai jamais déposé dans la mesure ou il fallait payer le dépôt alors qu'auparavant , c'était gratuit . Cordialement .

Bonjour Mr BABAZ,

Bonjour Mr BABAZ, Je tiens à vous remercier de votre disponibilité, je précise à titre gratuit. Vous m'avez très aimablement consacré de votre temps. Ma question était de savoir si je pouvais commercialiser un produit qui n'est pas encore sur le marché et si je risquais des poursuites car je ne souhaites pas le breveté . Mon inquiétude est que j'ai une invention qui n'a pas été révélé au grand jour car inexistant actuellement donc j'aimerai faire la production et le commercialiser mais est ce qu'une personne quelque part dans le monde qui aurai eu la même idée que la mienne sans pour autant aller plus loin dans ses démarches pourrai me créer des soucis. Je suis de bonne foi, j'ai fait des recherches durant des jours et des nuits et il n'apparaît nul part aussi suite à vos conseils je me lance dans l'aventure en déposant ma marque. MERCI.

Vos conseils me seront précieux pour mes nouvelles inventions.

Nom de l'inventeur: 

GONOD Jean-Marc
Cher Monsieur, Bravo pour votre combat face à nos dirigeants pour la reconnaissance des inventeurs indépendants. Eu égard à votre expérience je ne suis pour ainsi dire qu’un “bleu!” et de ce fait, si je vous ai bien compris, ma sollicitation faite auprès de l’INPI est une erreur. Il est trop tard maintenant et la lecture de vos conseils me seront précieux si je devais avoir une autre idée! Merci donc Monsieur BABAZ pour l’aide que vous apportez à tous les inventeurs indépendants. Je pensais qu’en sollicitant l’INPI mon idée était, pour quelque temps, protégée. En fait j’ai obtenu un Certificat d’utilité après avoir rédigé moi-même le dossier concernant mon invention et essuyé un refus pour une non conformité dans une revendication que j’ai du reformuler! Un peu galère c’est vrai! Il m’avait même été conseillé de faire une recherche d’antériorité que j’ai fait faire pour un coût de 800,00€. En fait pour un Certificat d’utilité cette recherche n’était pas nécessaire! J’ai donc demandé le remboursement que j’ai obtenu tout en gardant les résultats des recherches! Malgré une prospection intense et l’existence du site www.joint-gonod.com je n’ai à ce jour aucun contact sérieux. Lorsque je suis en dehors de chez moi je ne peux que constater l’état déplorables, inesthétique et antihygiéniques de tous ces joints silicone ou autres que l’on trouve aussi bien dans les toilettes, salles de bains, voire cuisines des lieux publics ou privés. Des milliers de km de mon joint pourraient remplacer avantageusement cette application d’un autre temps! Bien cordialement,

merci pour vos conseils

je suis fan de votre site pour vos précieux conseils, moi aussi je veux me lancer dans l'aventure mais j'avoue que les risques sont multiples mais grace a vous ça ira peut etre

Quid des inventions technologique qui n'exigent pas un moule.

Bonjour, Je comprends à travers les artciles combien il est difficile d'être un inventeur en France. En tout cas cela paraît évident pour les inventions dont la démonstration passe par la réalisation d'un prototype ''visuel'' ou un moule etc. Dans mon cas, j'ai travaillé pour deux grandes entreprises technologique où, en tant que salarié, j'ai eu des problèmes similaires quand il s'agit d'invention de classe B ou C, voire A et dans ce cas c'est l'etreprise elle-même qui pénalisée. En particulier la divulgation de l'invention pendant la phase de traitement par l'employeur qui vient vous voir pour s'excuser verbalement pour l'incident ou que le dossier diparait au profit d'un soustraitant ou que personne ne se démène pour vendre des licences ou d'exploiter le brevet ou qu'on vous explique que l'entreprise a fait le choix d'utiliser le brevet à titre défensif etc. Cordialement.

Suggestions pôlitiques éco

j'ai bien pris connaissance à ce jour de votre lutte visant à relancer le développement économique au sein de notre pays, ce dernier étant sclérosé par un manque de moyens accordés aux inventeurs quels qu'ils soient (faisant référence à la multiplicité des domaines). Qui plus est, il serait plus qu'indispensable de mettre de réels et nouveaux moyens à leur disposition, des moyens plus facilement accessible pour l'entièreté de la population d'inventeurs (c'est à dire adapté à toutes castes sociales). Le réel problème est de pouvoir réussir à défendre la propriété intellectuelle/industrielle des inventeurs face aux géants économiques qui tentent et réussissent à s'en emparer "pseudo-légitimement". De ce fait les reines de notre système économique sont majoritairement tenues par de simples exploiteurs et non plus des inventeurs, ceci dit l'exploiteur "exploite" et l'inventeur "invente", l'un marque un certain immobilisme et l'autre le mouvement car c'est l'essence même de l'inventeur. En outre, une répartition plus honnête des richesses qui reviennent de droit aux inventeurs est nécessaire car la société économique profiterait d'un plus grand nombre "d'esprits innovants" à la capacité d'investir dans une multiplicité de panels de travaux sérieux et rentables. Par conséquent, notre société actuelle possède un réel manque à gagner, lequel nous nous devons de récupérer en tant que citoyens Français, cela passera par l'édition de nouvelles lois ou la modifications de certaines.

Protection d'invention

Protection d'invention Soumis par Giblasse Jean-Michel le mar, 13/08/2013 - 10:28 Bonjour, A la recherche d'infos sur "les protections" d'inventions, Je découvre ce site fort intéressant et à la lecture des différents articles qu'il contient je me conforte dans l'idée qu'effectivement ce que je pensais de "façon instinctive" sur la réelle nécessité d'une obtention de brevet comme seule protection ne semble pas être une évidence! est ce que l'enregistrement sous pli fermé chez un notaire d'un envois recommandé AR des croquis et dessins de son invention à sa propre adresse peut constituer une alternative au brevet? serait ce une protection suffisante que se sentir à l'aise dans sa prospection de partenaire? merci de vos expériences, avec toutes mes salutations, Giblasse J-M

'inventeur BIGOU Jean-Jacques partage son expérience

Tout ce que vous dites est vrai ! La majorité des « associations » qui prétendent aider les inventeurs se sont développées dans l’ambiance hypocrite politiquement correcte diffusée par les socialistes et socialo opportunistes et sont rarement utiles et efficaces. J’ ai eu l’ occasion d’ exposer à « Transtech » le fait que par la réglementation Européenne sur la concurrence (évolutions du traité de Rome), la législation Française sur les brevets dévalorisée (il est interdit, dans la période de 10 à 20 ans après l’obtention du brevet, de limiter le territoire, concédée par une licence, à une partie de l’Europe (ensemble mal défini et évolutif) ! Ceci alors que la commercialisation d’un brevet est parfois plus aisée si ma cession d’une première licence à bas prix pour un petit territoire (et son exploitation par le licencié efficace) démontre l’intérêt de l’invention aux autres clients potentiels sur d’autres territoires. On m’a dit que l’association faisait son possible pour défendre les inventeurs Français mais je n’ai jamais vu un seul écrit à ce sujet alors que je reçois toutes sortes de papiers insipides. La majorité des salons Français ont pour but de permettre au monde politique de donner l’impression à la foule (des électeurs) que l’état, la région, la ville, toutes les communautés où les politiques trouvent leurs revenus et pouvoirs font beaucoup pour le développement de l’industrie et du commerce par la promotion de l’innovation. Mais en fait ce n’est pas le cas. Par exemple, que ce soit à l’INPI - à la FNAFIou à TRANSTECH, je n’ai pas pu obtenir des textes de contrats de confidentialité types applicables à la recherche de clients ou coopérants avant dépôt de brevet, alors que ceci est essentiel. Tant que l’Etat l’INPI les associations, le MEDEF ne feront pas de la publicité pour faire accepter et comprendre l ‘intérêt (tout comme l’innocuité pour les acheteurs de licences potentiels) de signer des accords de confidentialité (avec une législation protégeant bien l’inventeur) dans le but de déterminer l’intérêt d’un brevet non encore déposé, le dépôt de brevet ne sera pas intéressant pour l’inventeur particulier et ces organismes auront failli dans leur objectif de favoriser l’économie par l’innovation. Date de mise à jour: Vendredi, Octobre 31, 2008 AJOUTER UN COMMENTAIRE Votre nom michel Comment * Enregistrer POUR QUI ET POURQUOI BREVET =

Réponse un peu bizarre !!!

Réponse un peu bizarre !!! Il semble que se soit le prix qui vous chagrine, sans même savoir de quoi il retourne, je peux donner mon innovation pour deux paquets de cigarettes, et même là je pense que le type essaierait de marchander. Soyons sérieux, les 30.000 € de base demandé ne représente rien par rapport à cet appareil qui à demandé deux ans de mise au point. Innover c'est un travail comme un autre, et dans mon cas ça n'est pas qu'une idée, le prototype existe, l'électronique, le design, tout est prêt et visible, les essais ont été fait depuis 2001 date de la sortie de L'automat-cable. Donc je ne rêve pas , le rêveur c'est celui qui voudrait cette innovation pour un kopeck, et là ça ferait honte à mon travail et à mon intelligence.

Je suis allé voir la Vidéo

Je suis allé voir la Vidéo et le PROTO est intéressant mais j’ai lu également que Mr MJ demandait pour cette idée une somme MINI de 30.000 € (voir échange contre véhicule de sport ancien ou récent) et comme je le développe dans mon site « INVENTER MAIS NE PAS REVER ».

J'ai un prototype en parfait fonctionnement

J'ai un prototype en parfait fonctionnement, c'est une rallonge électrique motorisée 12 volts la première du marché, elle contient 50 m de câble 3 G 2.5 sort et rentre le câble à l'aide d'un interrupteur sur l'appareil ou par micro-contact sur la prise femelle, et cela en 50 secondes. L'appareil peut être transformé en chargeur pour véhicule électrique avec câble rétractable automatiquement. toutes sécurités comprises. Dimensions : H500 x 280 mm. Un lien ou l'on voit l'appareil fonctionner https://youtu.be/9iHr8kbOIdw. suis ouvert à toutes propositions

Merci pour votre site

Bonjour, Merci pour votre site, enfin une réalité dite, on est pas seule “Encouragez-vous, élevez-vous et renforcez-vous les uns les autres, car l’énergie positive que reçoit une personne sera ressentie par nous tous.” Deborah Day

Quelle justice de m....

j'avais l'intention de déposer un brevet pour mon invention, mais vraiment, en lisant ça, ça calme radicalement mes ardeurs ! C'est une honte, des durées de procédure qui usent la santé et le moral ! Surtout quand on est dans son bon droit . en tout cas, chapeau !!

Bonjour,

Bonjour, Bonjour, Je pourrais être intéressée mais souhaiterais avoir des exemples concret de prototypes déjà réalisés. Dans l'attente de votre retour satie2010@gmail.com Cordialement

protéger son brevet/Facile

Pour protéger son brevet il faut commencer par bloquer par des protocoles de confidentialité draconiens. Faire signer tous les distributeurs avant de montrer son brevet et son idée,une fois signé c'est terminé,le copieur est considéré comme pris dans le filet. En suite ne rien investir juste quelques centaines d'euros. Puis créer sans arrêt des nouveaux brevets qui en fait sont les mêmes mais avec des revendications de plus en plus bloquées pour les autres. Sachant que cela prend 2 ans minimum pour obtenir le brevet il vaut mieux en déposer 1 chaque année. Il faut également trouver des investisseurs avec contrats réalisé par avocat en sa présence et celle d'un huissier. Pour finir il faut créer une copie de son propre brevet moins cher et venir casser le marché de ceux qui ont copiés avec un produit plus attractif et deux fois moins cher. Ainsi tous les fabricants vous reverseront 1 Euros pour chaque pièces vendues plutôt que de perdre beaucoup d'argent,il s'agit d'un monde de requins tigres et vous devenez un bouledogue. Vendre partout dans le monde sans tenir compte des grands n'est pas si compliqué , internet aide à ne pas dépenser des milliers d'euros inutiles !!! JL

conseil

bonjour merci de la richesse et de la clarte de vos axplications. Ayant aussi un projet que je vais deposer a l'inpi je voudrais savoir si vous pouvez me conseiller un dessinateur projecteur ou societe qui puisse finaliser en plan pour la fabrication d'une maquette et du projet. Bien cordialement Amar

réaction

en lisant l'ensemble de vos commentaires, je ne suis aucunement surpris de ce que je découvre. tous les niveaux de la société sont bloqués dans des systèmes écrasant l'initiative pour le profit des quelques huiles inutiles qui exploitent sans le moindre remords toutes les ressources humaines. l'invention n'y manque pas. existe t'il des pays moins retords que la france en ce domaine? vous parlez de reformes et de lettres au ministre, ç'est encore une preuve d'initiative et d'invention, mais avec les cons, on avance pas. il faut inventer le contre-con, le contre-fric, le contre-abus de pouvoir. on y travaille

Politique et innovation

Je suggère que l'on aide les petits inventeurs en présentant les projets d'innovation brevetés aux pôles emplois. Les chômeurs dont les compétences seraient adaptées pourraient venir appuyer les inventeurs et participer à concrétiser leur innovation. Ce qui, en cas de succès créerai des richesses et des emplois. Les chômeurs trouveraient une manière bien plus valorisante et digne de s'impliquer dans des projets en devenir. L'Etat pourrait noter et appuyer les meilleurs projets. On mettrait ainsi l'innovation en bonne ordre de marche et sans toute l'hypocrisie dont est maintenant connoté ce mot. Bravo pour votre site !

Inventeurs

Bonjour Monsieur, Je suis tombé sur votre site par recherches sur Google. Je lis que vous n'êtes pas encouragé par la situation de l'inventeur. Je m'intéresse à la situation de l'inventeur face à son manque criant de financements, de protections légales inaccessibles, de salons beaucoup trop chers, ne permettant pas à un inventeur indépendant d'exposer son invention car nécessité de présenter un brevet légitime, ce qui est ridicule car au vu de ce que j'ai constaté, aux Usa, Canda, Pays Anglos Saxons, moins en France et dans autres pays d'Europe qui manquent d'initiatives totales, je voudrais créer différents services ayant pour objectifs la vulgarisation mondiale des inventions par l'existence d'un site virtuel, accessibles aux inventeurs, aux distributeurs (qui ne savent pas quoi visiter) et créer des pôles d'exposition à la mesure de l'indépendant, c'est-à-dire mettre des halls d'exposition inexploités entourés d'une structure hôtelière adéquate et un prix au coûtant. Je visite depuis des années le salon des inventions qui a lieu à Pittsburgh USA, le triste salon en Belgique, ne représentant rien sauf une adhésion beaucoup trop cher pour une telle exposition. Pour ma part, je pense que l'invention même sans brevet doit être sortie le plus vite car le fait de la primeur est le plus important. Je suis d'accord avec vous en disant que le brevet, c'est l'Etat qui en profite et trop d'inventeurs ne pensent pas au fait de sortir l'invention, quitte à être copié (mal). Il y a toujours l'idée original, le produit original qui primera. J'ai aussi une communauté de distributeurs et le moyen de divulguer les informations car on est inventeur et on est loin du marketing nécessaire. J'ai des projets que je vais (voudrais) déposer afin de faire profiter les inventeurs, les mécènes, les mentors, les internautes, les universités et autres mais le monopole sur les inventions est puissant et ne pas attirer l'attention est essentiel. Je cherche moi même des fonds car le bas blesse même pour moi. J'ai bien une idée pour avoir les fonds mais j'attends l'avis de mon avocat afin de bloquer les idées de sites et je cherche sur différents créneaux. J'ai parlé à des amis de longues dates dans le domaine de l'invention et des salons, et au vu, des réponses à mes questionnaires, l'intérêt pour mes projets attirent justement beaucoup d'intérêt. Si vous avez des idées afin d'aider les inventeurs à sortir les inventions du placard, c'est le moment. J'ai essayé de voir le site de Kattan Diffusion, mais je n'arrive pas à l'ouvrir. B.Moors Bruxelles bernardmoors@yahoo.fr

Comment réaliser un prototype ?

Bonjour , J'ai une idées d'invention qui me semble pour ma part utile a une population qui souhaite manger vite et bien a ses heurs de travaille tous en économisant . Le problème c'est que je ne sais pas a qui m'adresser pour réaliser mon prototype car moi je ni connais rien dans ce domaine. Dans l'attente de votre réponse je vous souhaite madame monsieur une agréable journée Cordialement Perez Marjorie

Pages